Pour commencer cette série de portraits de femmes, je ne pouvais pas démarrer par quelqu’un d’autre que mon modèle, celle qui m’a inspirée à devenir la femme forte et indépendante que je suis: ma mère.

Françoise Felix

Françoise fait partie de l’aventure Veepee (vente-privée.com), depuis ses débuts. Elle a aujourd’hui la direction du département luxe et des grands comptes en Europe mais a ouvert, un à un, chaque pôle commercial de vente privée depuis la naissance de l’entreprise.
Mère de 3 enfants et adepte de yoga depuis plus de 10 ans, elle jongle sur tous les fronts et nous montre que tout est possible! We can have it all! Oui, on peut avoir notre job de rêve, s’occuper de sa famille et même trouver un peu de temps pour soi!

 

Parlez nous de vos début chez Vente privée et quels conseils donneriez vous à quelqu’un qui veut entreprendre?

…Les débuts chez Vente privée n’ont pas été faciles ! J’avais l’intime conviction que c’était une idée formidable qui allait redonner une 2ème vie aux stocks de collections passées…Mais les marques avaient peur d’internet et de ne plus maîtriser leurs distribution! J’avais beaucoup de pression de la part des associés car si le site ne décollait pas, ils allaient fermer. Fort heureusement nous avons commencé à décrocher des marques et les résultats se sont envolés. Notamment avec une marque de lingerie, où nous avons fait toutes les erreurs possibles, mais les commandes ont doublé du jour au lendemain et nous avons compris que nous tenions une vraie pépite. Je me suis également chargé par la suite du développement commercial de Vente privée et notamment de tous les nouveaux marchés. Après la mode qui rencontrait un franc succès, j’ai démarré, la maison, la décoration, les bijoux, le vin, les spectacles, les voyages… Nous avons tout testé ! C’est une aventure formidable.

Je dirais à ceux qui veulent entreprendre, de surtout persévérer. Accrochez vous, faites vous confiance et fiez vous à votre intuition. Et si vous êtes totalement convaincus, n’écoutez pas ceux qui vous disent que cela ne marchera pas!
Au pire vous gagnez en expérience et cela marchera la fois d’après!

« Accrochez vous, faites vous confiance, et fiez vous à votre intuition! »

Y a t-il un secret pour avoir une vie équilibrée entre sa vie pro et sa vie perso?

Allier ma vie personnelle et professionnelle à toujours été le but de mon mari et moi, notre équilibre. Avec le recul je me rends compte que l’important est d’aimer ce que l’on fait tous les jours, le reste est de l’organisation!
Quand j’ai eu mon 3ème enfant, je me suis dit: Je vais me prendre une année sabbatique pour profiter de mes 3 enfants et prendre un peu de temps pour moi! Quand j’ai annoncé cela aux associés de Vente Privée, ils m’ont dit : «  On a besoin de toi et de ton expérience pour démarrer l’activité commerciale du site » J’ai raccroché au téléphone, j’avais dit …OUI !
Je sentais que cette aventure valait le coup ! J’étais à l’aube de mes 40 ans et je ne me suis jamais autant épanouie professionnellement que pendant toutes ces années…et pourtant avec un mari et 3 enfants !
Je suis convaincue que les enfants sont heureux s’ils voient leur parents faire quelque chose qu’ils aiment et qui les intéresse. Ils ont des choses palpitantes à leur raconter quand ils rentrent à la maison…Personnellement j’ai eu la chance de vivre cette aventure professionnelle qui m’a permis de grandir, de développer mes compétences, de rencontrer des gens fabuleux, tout cela m’a donné des ailes, de la confiance et de l’énergie. Les enfants sentent cela, je crois qu’ils sont fiers d’avoir une maman qui travaille. Et les fois où j’étais trop à la maison, je sentais que je les gênais, ils avaient eux aussi pris le plis de leurs autonomies.

En tant que femme, trouvez vous que vous avez du faire des concessions d’un coté ou de l’autre?

J’ai la chance que dans mon couple, il n’y a pas vraiment eu à faire de concessions. Nous avons toujours été, mon mari et moi, sur la même longueur d’onde pour nos projets familiaux et professionnels. Au début de nos carrières, c’était lui qui était en pleine ascension et moi qui ai plus assuré le quotidien avec les enfants en bas âge. Par la suite cela à été plutôt mon tour et il était heureux et fière pour moi, tout en assurant plus de présence auprès de nos adolescents.
On ne peut réussir que si l’on forme une équipe solide!

« L’important c’est d’aimer ce que l’on fait tous les jours, le reste c’est de l’organisation. »

Avez vous toujours trouvé du temps pour vous? Qu’est ce que vous faites pour vous ressourcer?

Pour me ressourcer j’ai 3 choses !
-Les copines, c’est essentiel dans la vie d’une femme. On a besoin de se retrouver, de discuter de tout ou de rien….des enfants, du boulot, des difficultés que l’on traverse ! Mais avant tout et surtout de beaucoup rire et s’amuser! On se rend compte à ces moments là que notre esprit est resté jeune, que nous avons toujours envie de nous amuser, de danser et de rire…
-Le yoga et la méditation que je pratique depuis plus de 10 ans et qui m’ont apporté cet équilibre corps et esprit. Et particulièrement depuis un an, le yoga kundalini. C’est un yoga qui travaille des postures, des mantras et beaucoup de respirations. C’est le yoga de la conscience.
-La cuisine ! Cuisiner me permet de me vider la tête, d’être créative ! Je suis incapable de suivre une recette, même si je m’y attelle, je vais changer quelque chose ou y mettre une dose plus importante d’un ingrédient. Et puis, on cuisine toujours pour quelqu’un… C’est un moment de partage avec les gens que l’on aime, enfants, famille, amis..

Une femme qui vous inspire?

Si je dois penser à une femme qui m’inspire, j’ai avant tout l’image de ma mère qui me vient à l’esprit. J’ai toujours admiré sa force de caractère, sa manière de mettre du piment dans la vie et son magnifique optimisme même dans les situations difficiles.
Autrement je pense à l’incroyable combat des  » Mères de la place de Mai » en Argentine. Elles luttent depuis les périodes noires de la dictature pour retrouver leurs petits enfants, nés de leurs enfants disparus. Elles réclament inlassablement depuis 40 ans que la vérité et la justice soit faite. Avec leur lutte acharnée, elles ont réussi à identifier et récupérer déjà 129 enfants sur les 500 disparus ! Quel combat!

S’abonner
Notifier de
Nom
E-mail
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Olivia
2 février 2020 21 h 31 min

Très joli portrait, Paloma. Je suis fan de la mère et de la fille :). Olivia, ton ancienne baby-sitter

Francoise FELIX
4 février 2020 14 h 04 min

Merci pour ce beau portrait, tu portes en toi cette magnifique lignée de femmes, avec force, courage et détermination. l Je suis fière du chemin que tu entreprends et de toutes ces pages blanches que tu sais remplir de toutes ces belles choses inspirantes. Love !

Julie
12 février 2020 11 h 00 min

Un duo de femme inspirante

marion
11 mars 2020 13 h 05 min

Trés jolis portraits .Bravo